0
Accueil / Peugeot

Peugeot

L'histoire industrielle de la marque Peugeot débute dans la région de Montbéliard en 1810 où les frères Peugeot transforment un moulin à grains en fonderie d'acier pour fournir en ressorts l'industrie horlogère qui règne dans la Franche-Comté.

La Peugeot 201 est la première voiture produite en grande série à Sochaux, dans des bâtiments construits pour l'occasion. Le site en produira près de 90000 de 1929 à 1937. Elle inaugure la numérotation à trois chiffres avec le zéro central, la signature des véhicules Peugeot à travers le monde. Le  premier chiffre indique la "famille" du véhicule, sa taille dans la gamme, le second, systématiquement un zéro, est le maillon qui relie le chiffre d’appartenance à une famille et le troisième chiffre qui indique la génération du modèle selon son apparition dans le temps. Suit la 402  présentée  en 1936, Peugeot devance ses concurrents avec un modèle très aérodynamique, aux phares abrités derrière la grille de calandre... On l'appellera le "fuseau Sochaux". Ce modèle sera produit jusqu'à l'occupation. En 1948, la 203, première Peugeot de l'après-guerre et travaillée en secret, est dévoilée. C'est un véritable succès. La 403 est lancée en 1955. Sochaux compte alors 15.000 salariés. Un an plus tard, le premier ordinateur IBM fait son entrée dans l'usine pour gérer les approvisionnements. En 1960, lorsqu’apparait la 404, Sochaux produit 260.000 voitures par an ...

Depuis, la marque a créé le double zéro, inauguré par la Peugeot 1007, repris par 4007 et aujourd’hui par 3008.